« Mon métier c’est ma passion. J’aime le rythme changeant de l’élevage qui évolue au fil des saisons et la nature. Cela fait quatre générations que nous sommes éleveurs, les brebis ont toujours fait partie de la famille. Notre ferme et nos terres sont situées à 1 100 mètres d’altitude au cœur de la vallée de La Blanche.  Depuis quelques années maintenant, nous avons deux troupeaux. D’un côté, les Lacaunes, originaires du sud-ouest du Massif Central qui sont d’excellentes laitières. Grâce à leur lait, Isabelle, mon épouse, vous concocte de délicieux fromages affinés, secs, enrobés ou frais, en pâte pressée comme la tomme de Chauvet, en pâte molle comme le Brebichon (un genre de reblochon de chez nous), en pâte fleurie type camembert, comme notre Saint-Estève ou les bouchons apéro. Puis de l’autre côté, nous élevons des agneaux de montagne de la race locale des Mérinos d’Arles. Ils pâturent plus de 6 mois de l’année dans nos prairies ;

 “Partie prenante de A à Z (…) c’est le secret de la saveur unique”

et au plus fort de l’hiver, ils retournent au chaud dans la bergerie, où ils ne mangent que du foin et des céréales ramassées sur nos terres l’été et donc 100% bio. Nous sommes parties prenantes de A à Z, de l’élevage à l’alimentation en passant par l’abattage à seulement 5kms de chez nous. C’est le secret de la saveur unique de ce que nous fabriquons. Sans oublier l’amour de notre métier, de nos montagnes et de nos tchiotes bédigues*. C’est ainsi que nous avons baptisé notre ferme, un hommage à nos origines respectives, le Nord pour Isabelle et la Provence pour moi ! » 

C’est un beau roman, c’est une bêeeeeelle histoire aurait pu chanter Michel Fugain à ces deux-là !

*tchiote=petite en chti, patois du nord de la France- bédigue=brebis en provençal

Le plus :

C’est quoi vos couleurs, vos valeurs ?

LE VERT, définitivement !

Celui du label bio que nous avons depuis 2016. Une évidence pour nous, tant notre savoir-faire était déjà naturellement proche du bio. Mais c’est aussi une reconnaissance de notre travail auprès des consommateurs.

Celui aussi de notre souci du bien-être animal et de l’environnement, nous avons 4 enfants donc le développement durable et leur avenir ça compte pour nous. D’ailleurs, nos troupeaux jouent évidemment un rôle écologique dans l’entretien du paysage face aux incendies. La moitié de nos terres est sur une zone Natura 2000 et nous faisons partie de la Réserve Géologique de Haute Provence.

Un conseil s’il vous plait…

La cuisson lente et rien d’autre. Notre agneau se suffit à lui-même. Pas d’ajout d’herbes, juste un peu d’ail badigeonné, d’huile d’olive et de sel et poivre. Avant d’être enfourné tout doux !

Le brebichon est à tomber en tartiflette l’hiver ou frais l’été. Mais attention il se conserve à température ambiante ! C’est ainsi qu’il livre ses meilleurs arômes.

Couleurs Paysannes et vous 

Nous avons rejoint la coopérative en 2014. Et depuis le bilan est plus que positif ! Cela facilite notre travail au niveau de la vente. Et les permanences sont une belle occasion de sortir de nos fermes et de venir à la rencontre, non seulement de nos collègues agricultrices et agriculteurs, mais aussi et surtout de rencontrer nos clients et d’échanger avec eux. C’est un enrichissement mutuel.