Marron ou châtaigne, quelle différence ?

    Publié le : 27/09/2019 17:50:13
    Catégories : Nos actualités

    Marron ou châtaigne, quelle différence ?

    Dans le langage courant on parle plus souvent de marron que de châtaigne lorsqu'il s'agit de gastronomie : marrons glacés, crème de marron, dinde fourrée aux marrons, etc.

    En réalité, tout dépend de quel point de vue on se place.

    Pour le botaniste la châtaigne et le marron proviennent de 2 variétés d’arbres différentes : la châtaigne est le fruit du châtaignier et le marron, le fruit du Marronnier d’Inde, un arbre originaire de l’Himalaya. Contrairement à la châtaigne, le marron n’est pas comestible, mais il peut être utilisé pour ses propriétés médicinales, notamment pour améliorer la circulation du sang.

    En Turquie d’ailleurs, on faisait consommer les fruits et graines du marronnier aux chevaux malades (avec des difficultés respiratoires) et les Perses dopaient les chevaux de course en leur faisant manger ce fruit.

    Pour le castanéiculteur ou le confiseur en revanche, marron désigne une grosse châtaigne non cloisonnée. Ainsi pour les producteurs, selon les variétés, le châtaignier produit soit des marrons, c’est-à-dire  non cloisonnée ou des châtaignes : plusieurs fruits dans une seule bogue.

    Alors me direz-vous comment distinguer un marron d’Inde, non comestible, d’une châtaigne comestible ? La châtaigne a ce qu’on peut appeler une queue, une torche, alors que le marron d’Inde n’en a pas. Il est aussi souvent plus gros et plus rebondi.

    Mais entre se prendre un marron ou une châtaigne le choix est vite fait, préférez la douceur des produits à la châtaigne de la famille Burcheri.

    Pour découvrir l'histoire de la châtaigne de Haute-Provence, et faire connaissance avec la famille Burcheri,
    des passionnés de cet arbre, cliquez ICI

    Texte: Camille Garcia

    Partager ce contenu

    Ajouter un commentaire

     (avec http://)